Placements financiers - Quel livret choisir pour les jeunes et leur épargne ?



Avez vous un intérêt pour votre jeune de prendre un livret A rapportant 1,75% nets (aucune imposition, aucuns prélèvements), le livret Jeune rémunéré jusqu’à 3,5% nets (encore exonérés) ou un livret de type rémunéré avec un taux pouvant s’élever à 5 % bruts, mais avec des impôts et des prélèvements obligatoires ?

Avant l’âge de 12 ans, hors mis le livret A  -qui peut être créé au nom du jeune dès la naissance et pour une durée sans limite – dont la rémunération nette est de 1,75 % depuis le 1 er août avec une rémunération plus importante et un plafond de versements jusqu’à 15.300 euros, le marché se limite à quelques copies du livret jeune spécial pour les moins de 12 ans et dont le plus connu actuellement est celui de Barclays Evolution 0-17 ans. Cette formule de  livret est rémunéré au taux de 5 % bruts pour les premiers 2 ans à compter de la création d’un forfait Jeunes.

Le A, comme le livret pour Jeune, présentent de nombreux avantages : les rendements sont garantis, disponibilité immédiate des économies déposées avec une absence de fiscalité (intérêts exonérés d’impôt mais également de prélèvements sociaux).

Outre leurs avantages, ces placements financiers sont également un intérêt pédagogique. Les méthodes de calcul et de perception des intérêts gagnés doivent être suivis avec soin.

Pour une petit montant (n’excédant pas 1.600 €) le monopole du livret Jeune n’est contestée que par le livret Evolution 0-17 ans de Barclays. Voici un petit exemple des montants d’intérêts perçus à l’année pour un montant de 1.600 euros correspondant au plafond du Livret Jeune :

-Livret Jeune :1.600 € rémunérés à  3,5 % nets = 56 € ;

Les livrets qui sont régies par la loi (Livret A, LEP, Livret Jeunes, PEL) sont sans frais. Les livrets rémunérés n’on pas de frais sur versements ni de frais de gestion à l’année. Mais avant de souscrire il faut regarder en détail les offres annoncées : quelles sont les obligaions à respecter pour obtenir la rémunération promise ? Faut-il souscrire à une carte ? Faut-il avoir déjà plusieurs autres produits financiers ou comptes dans le même établissement ? Certaines offres ponctuelles imposent-elles un montant minimal à investir ou une durée de  d’investissement ? Il faut bien comparer et tout regarder avant de s’engager.

En dehors des placements avec réglementation, tels que le  livret A et également livret Jeune, les intérêts récupérés grâce aux livrets rémunérés non réglementés sont soumis à des prélèvements sociaux à hauteur de 12,1% et ils sont taxés, au choix du contribuable bien sur, soit à l’impôt sur le revenu, soit au prélèvement fiscal forfaitaire libératoire à 18%. Au final, si le contribuable opte pour la dernière option, la retenue fiscale et sociale est de 30,1% (12,1% de prélèvements sociaux + 18% de prélèvement fiscal forfaitaire libératoire).

En Bref, assurez de voir quel est le meilleur livret en fonction de la capacité d’investissement du jeune et du but de ce livret pour ses futurs placements financiers ou besoins (permis, maison, voiture…).





A voir également :

2 Réponses pour “Quel livret choisir pour les jeunes et leur épargne ?”

  1. Livret A dit:

    Vous dîtes que le livret jeune peut rapporter jusqu’à 3,5% or, le livret jeune peut actuellement rapporter 4% chez Monabanq.

  2. admin dit:

    Bonjour,

    C’est exact, vous avez raison, mais il faudrait mieux se renseigner sur les conditions et comparer avec les autres offres.

Laisser une réponse