Meilleurs placements - Placement suite à un héritage (immobilier, assurance vie…)



Matthieu vient d’acquérir un héritage de 100.000 euros. Cependant  il a déjà son assurance vie et ne veut pas mettre tous les billes dans le même sac !

Il aimerait réinvestir dans l’acquisition d’un appartement neuf sous le régime de la loi Scellier.

Comment, pourquoi, où placer son héritage ?

Bon placement pour un héritage ? Que faut-il déclarer ? Où placer son argent en attendant de l’achat ?

Matthieu a une bonne idée. L’assurance vie et l’immobilier sont des domaines d’investissements qui ne progressent pas de la même façon car leurs cycles sont différents.

Pour l’immobilier, on est actuellement en haut de cycle. La tendance est à l’augmentation et dans tous les cas il y aura une phase de stabilisation par la suite. Une crise immobilière ne semble pas d’actualité. Dans tous les cas l’immobilier pour autant que ce soit des biens de qualité, dans un lieu où il existe une vraie demande locative c’est à coup sûr une sécurité contre l’inflation.

Pour l’assurance vie elle comprend deux parties majeures et plein de petits sous partie. Les deux premières parties sont le fond euros et la bourse.

Leurs cycles sont assez différents. A l’heure actuelle la Bourse et théoriquement hors mis gros soucis, les actions devraient progresser sur le moyen terme. Mais attention ces marchés sont très volatiles et les écarts de cours peuvent faire gagner de l’argent à ceux qui ont les nerfs solides. La spéculation est ouverte et tourne à plein régime !

Après si l’on choisit bien ses unités via les sicav et des fonds communs de placements relativement spécialisés, on arrive tout de même assez prêt d’un résultats correct.

Pour les fonds en euros, on est plutôt vers la baisse car que les primes sont essentiellement investies dans des obligations d’Etat avec une rendement qui baisse et qui de ce fait donne une rémunération tirant vers le bas.

Le mieux donc pour Matthieu pour le placement de son héritage est de protéger son capital en achetant un logement Scellier (Voir placement immobilier) ou l’idéal 90% dans le fonds en euros + 10% dans les fonds en unités de comptes actions. Il est cependant important de placer des limites au cas ou cela baisse.

Pour ces loyers qu’il touchera du futur studio acheté en Scellier, il va lui falloir les déclarer. Par la suite comme revenus fonciers. L’imposition d’un revenu foncier est le revenu brut perçu auquel on retire les charges duent.

Attention ces revenus fonciers sont imposables au taux progressif de l’impôt sur le revenu avec en sus les prélèvements sociaux de 12,1%.

Que de charges ! Mais cela reste le plus sur pour un placement de ce type et on investit dans de la pierre, la plus sûre des valeurs !





A voir également :

Laisser une réponse