Actus éco et finances - Patrimoine immobilier, valeur sûre des placements financiers



Atteignant plus de 13 milliards d’euros fin 2010 – 13,65 -, le patrimoine économique national a connu une augmentation depuis 2008, pour dépasser son niveau de l’époque. Cette progression s’explique notamment par l’augmentation du patrimoine des ménages français, qui constitue une part importante du patrimoine national.

Avec plus de dix milliards d’euros fin 2010, le patrimoine des ménages – patrimoine financier et patrimoine non financier – représente 78 % du patrimoine national. Le patrimoine non financier, dont la composition repose en partie sur les biens immobiliers, dépasse les 7 milliards d’euros, alors que le patrimoine financier atteint quant à lui 2,470 milliards.

Alors que la crise financière et économique ne connaît pas d’embellie à l’heure actuelle, il semble légitime de s’interroger sur la nature de ces placements particulièrement rémunérateurs.

Même si elle a connu une croissance mesurée au cours de l’année 2010, l’assurance-vie conserve sa position de placement favori des français, suivie de près par les livrets et solutions d’épargne contractuelle.

L’investissement dans l’immobilier demeure une valeur sûre du placement financier. En témoigne l’augmentation du patrimoine national, essentiellement due à la hausse des prix dans l’immobilier.

De façon générale, la tendance est à la recherche de produits d’épargne et de placements sûrs et aux risques modérés.

On précisera enfin que ce patrimoine des ménages doit être mis en perspective avec le passif des français, atteignant 1,255 milliards fin 2010. Composé en majeure partie de crédits bancaires, l’affectation principale de ce passif est le financement des biens immobiliers.





A voir également :

Laisser une réponse