Placements financiers - Informations sur les SCPI, placement immobilier



Le SCPI est un placement financier à long termes, le titulaire investisseur doit établir une stratégie de rentabilité sur 5 ou 10 ans et non pas sur du court terme. C’est même d’avantage (quasiment 15 ans) avec les SCPI Scellier. L’intérêt est également d’échapper à la plus value au bout de 15 ans car tout bien immobilier détenu en entier ou en parts est assujetti à la taxe sur les plus-values lorsque sa revente est effectuée avant quinze ans de détention.

Le rendement est intéressant théoriquement mais il faut s’intéresser aux frais liés à ce genre d’investissement. En acquerant des parts de SCPI, l’investisseur doit payer des frais de souscription. dans le cas du marché primaire (phase de collecte), les frais sont basés sur le prix d’émission défini par la société qui gère le support. Pour le marché dit secondaire, l’investisseur doit aussi payer des frais de vente (cession) et verser une taxe à l’administration fiscale proche de 5 %. Les SCPI qui ont un capital variable ne paie pas cette taxe, uniquement si l’échange transactionnel s’effectue de gré à gré. Des frais de gestion doivent également être pris en compte et envisagés dans le calcul de rentabilité (en moyenne 10 des revenus provenant de la location).

La taille d’une SCPI est importante ! Il est préférable d’avoir quelques  millions d’euros de capitalisation ! Il faut également vérifier la taille des locataires.

Vous l’avez compris, ce placement ne s’adresse pas au particulier ou alors au particulier très riche qui peut se permettre d’attendre pour que son investissement soit rentable !





A voir également :

Laisser une réponse