Assurances - Assurance vie



L’assurance vie est une excellente façon de s’assurer mais aussi une manière de préparer sa retraite ainsi que sa succession avec sérénité.

C’est un des meilleurs placements financiers à l’heure actuelle de part sa fiscalité très faible.

Les avantages offerts par l’assurance vie sont nombreux, mais elle a aussi ses inconvénients.

L’assurance vie

L’assurance vie est un type de contrat entre un assureur et un assuré dans lequel l’assureur promet de verser une somme d’argent, sous forme de rente ou de capital, à l’assuré ou une ou des personnes nommément désignées par l’assuré, en cas de vie ou de décès de ce dernier.

L’effet du contrat dure pendant une période bien déterminée, en général, une année et est renouvelable. Le contrat doit contenir le nom du bénéficiaire de la rente ou du capital.  Il existe trois types de contrat : l’assurance vie stricte, l’assurance décès, et l’assurance de vie et de décès.

Concernant l’assurance vie stricte, l’assuré verse une prime pendant la durée du contrat et reçoit un versement lorsque que celui-ci touche à sa fin. Dans le cas où l’assuré meurt, personne ne pourra bénéficier de la rente ou du capital.

Pour ce qui est de l’assurance  décès, la personne désignée dans le contrat pourra percevoir une somme d’argent dans le cas où l’assuré décède.

Le troisième type de contrat, en l’occurrence le contrat d’assurance de vie et de décès, permet à l’assuré de toucher la rente ou le capital au cas où il survit au-delà de l’achèvement du contrat.

Si c’est l’inverse qui se produit, c’est-à-dire au cas où l’assuré meurt, ce sont les personnes désignées dans le contrat qui bénéficieront de la somme.

Les avantages d’une souscription à une assurance vie

L’assurance vie offre de nombreux privilèges. En effet, le capital peut être utilisé à tout moment et servir à de nombreuses fins.  L’argent versé peut faire l’objet d’un placement ou d’une épargne pour la retraite.

De plus, c’est un placement qui bénéficie d’un régime fiscal avantageux. L’assurance vie peut servir de garantie pour un emprunt. C’est aussi un moyen qui facilite la préparation d’une succession car elle permet d’amoindrir, suivant certaines conditions, les droits de succession.

L’assurance vie offre à l’assuré la liberté d’effectuer les versements- mensuels ou annuels- selon ses possibilités. L’assuré est également libre de choisir le bénéficiaire de la rente ou du capital en cas de décès. Par ailleurs, il peut avoir autant d’assureurs qu’il veut.

Les inconvénients d’une assurance vie

L’assurance vie ne présente pas trop d’inconvénients, le principal étant le coût élevé de différents frais. Citons, entre autres, le frais d’adhésion, les frais de gestion ou encore les frais d’arbitrage.

Les frais se différencient d’une compagnie d’assurance à une autre, certaines compagnies retirent un frais de versement pouvant atteindre 5 %. L’assurance vie présente aussi un inconvénient en cas de divorce.

En effet, si l’assuré décide de divorcer, un rachat du contrat s’avère nécessaire pour que le fond puisse être partagé entre les deux personnes en question.





A voir également :

Laisser une réponse