Crédits - Trouver un prêt à bon taux



En raison de la crise économique et de sa résultante dans le domaine de l’immobilier, le taux emprunt immobilier est de même atteint. On note alors un accroissement des taux des crédits pour la réalisation de quelques travaux ménagers, pour l’acquisition de nouveaux fauteuils ou d’un poste téléviseur…

Tous les jours, nous sommes victimes de l’escalade continue des prix en relation avec le secteur de l’immobilier et, bizarrement, les revenus et rentrées de tout un chacun restent identiques. En ce qui concerne ceux qui sont pratiquement aux limites de l’endettement et qui bénéficient d’une large série de crédits, la tournure des événements repousse la période de paiement à plusieurs années de plus. Dans l’optique de constamment se voir accorder un prêt, il est incontournable, au client, d’emprunter à un pourcentage dont il tire profit.

Déjà pour commencer, afin de tirer profit pleinement d’un crédit, ne pas se presser est l’une des règles d’or. Ensuite, le prochain chantier est de trouver le pourcentage idéal. Concernant cette étape ci, le poids de vos revenus mensuels a une place importante, puisque vos mensualités et leur durée en dépendent. Ainsi, quelque soient ces revenus, il est recommandé que le paiement mensuel de votre prêt soit plus petit ou égal à 33%  de vos revenus; cette situation vous permettra de faire face à la vie (coûts de consommation, congés) et même ne pas être surpris en cas d’événements inattendus (frais de santé, accident, décès).

Toujours dans le sens précédent, afin de posséder toute chose en liaison avec l’immobilier par l’intermédiaire d’un prêt, à part l’importance des taux, leur nature aussi est à considérer. Ainsi a – t – on les taux fixes et ceux qui sont variables. Les taux fixes sont plus importants que ceux variables en raison de 0,5 à 1,5 %.

Avec les taux variables, vos mensualités se diversifient parallèlement aux allures des marchés financiers. Dès que les taux sont en chute, le montant de vos mensualités aussi chute. Dans le cas opposé, vos mensualités sont en hausse et vous êtes pénalisés. Cependant, un seuil limite est prévu pour diminuer les hausses démesurées des pourcentages.

En ce qui concerne les pourcentages fixes, quelques soient la valeur des taux des marchés, vos mensualités restent inchangées; l’inconvénient, ici, intervient pendant l’éventuelle baisse des taux.
par Grégory Brich
Pour en savoir plus, consultez l’article taux emprunt immobilier.
http://rachatdecreditsfr.com/les-taux-demprunt-immobilier

Source: www.fruitymag.com





A voir également :

Laisser une réponse