Banques - Les tarifs bancaires et comptes bancaires mieux contrôlés



Suite à une réunion du Comité du secteur financier, le secteur bancaire a pris hier plusieurs engagements pour améliorer la lisibilité des tarifs pour les comptes et les autres produits financiers mais aussi pour améliorer prévention des incidents de paiements…

En janvier 2011, les banques mettront une dizaine de nouveaux services bancaires sur leurs plaquettes tarifaires, et durant 2011, ces plaquettes seront ré-agencées.

Dès le 30 juin 2011, les banques auront l’obligation de mentionner  le total des frais bancaires du mois d’avant sur les relevés de compte mensuel.

Puis, fin 2011, le CCSF établira une normalisation des termes (parfois pas évident à comprendre) écrits dans les relevés et les plaquettes bancaires. Par ailleurs, les alertes (compte bas, problèmes…) seront améliorées afin de mieux anticiper et aider les personnes qui sont dans des situations pouvant entraîner des découverts et donc des incidents de paiement.

D’après leurs dires les banques créeront de ce fait de nouveaux packages (peut-être un moyen de contourner la chose…).

Les banques se sont engagées tout de même à assurer que les forfaits aient toujours un avantage tarifaire par rapport à l’offre bancaire de la carte bancaire.

Pour être sûr que ces mesures et engagements soient suivis  par les banques, Christine Lagarde a annoncé qu’elle insérerait deux amendements au projet de loi bancaire actuel qui se discute en ce moment au parlement.

Apparemment le premier amendement permettrait au CCSF de contrôler la tarification via un observatoire des tarifs et comptes bancaires.

Le deuxième amendement mettrai en place un contrôle et un dispositif de mesure via l’autorité de contrôle prudentiel.

Ce n’est pas plus mal un peu de contrôle dans les banques car les tarifs sont aléatoires et cela évitera peut-être qu’elles s’entendent à l’avenir.





A voir également :

Une Réponse pour “Les tarifs bancaires et comptes bancaires mieux contrôlés”

  1. Changer de banque dit:

    Le tarifs des forfaits peuvent être gonflés grâce à des services peu ou pas utilisés par les clients. Ces derniers doivent demeurer vigilants et ne pas hésiter à poser des questions.

Laisser une réponse